Archive pour le mot-clef ‘tremblay’

Le lancement raté de la communauté d’agglomération

Mercredi 13 janvier 2010

Communiqué de presse des socialistes des villes de SEVRAN, TREMBLAY EN FRANCE, VILLEPINTE

 

Le lancement gâché de la communauté d’agglomération Plaine de France

 

Samedi 9 janvier 2010 se tenait la première séance du conseil communautaire de la CA Plaine de France regroupant les communes des SEVRAN, Tremblay-en-France, VILLEPINTE.

Malgré les critiques que les socialistes des trois villes émettaient sur le périmètre trop étroit et sur la volonté affichée de François ASENSI de conserver le SEAPFA (syndicat intercommunal) là où il aurait fallu simplifier les structures, les socialistes s’étaient engagés avec résolution dans la construction de cette communauté d’agglomération.

La fête annoncée fût gâchée par le président François ASENSI qui en pleine séance, lors de l’élection du 7ème Vice-Président, fît élire avec l’appui des Verts et du PC Thierry GAUDIN, socialiste Tremblaysien dissident, contre Bernard PORTEL alors que ce dernier était le candidat proposé par les socialistes des trois villes.

Une fois de plus François ASENSI croit qu’il peut choisir de manière autoritaire ses candidats à l’intérieur des partis politiques. Déjà en 2008 lors des élections municipales, les socialistes de Tremblay qui souhaitaient rejoindre la liste de Mr ASENSI dès le premier tour avaient dû se résoudre à se présenter devant les électeurs car Mr ASENSI voulait choisir lui-même les représentants du PS.

Non Mr ASENSI, il n’y a pas de querelle entre les socialistes des trois villes. NON Mr ASENSI, il n’y a pas un candidat de SEVRAN et un candidat de TREMBLAY au poste de 7ème Vice-Président. Le Parti Socialiste des trois villes a présenté Bernard PORTEL au poste de 7ème Vice-Président et vous avez délibérément choisi malgré vos engagements de faire élire une personne qui ne représente que lui-même.

Les conséquences de cet épisode pourraient malheureusement être lourdes. C’est évidemment tout le fragile équilibre politique au sein de cette assemblée qui sera remis en cause si François ASENSI ne revient pas sur sa décision lors de la séance du 18 janvier prochain.

A ce stade, les socialistes des trois villes se réservent la possibilité de quitter l’exécutif de cette assemblée.

 

Franck MISSON, secrétaire de section du PS de Tremblay-en-France

Farid HAFS, secrétaire de section du PS de Sevran

Gonzalo Chacon, secrétaire de section du PS de Villepinte

Patrice ROQUES, représentant du PS des trois villes au du conseil communautaire du 9 janvier.

Journal des socialistes de décembre 2009

Lundi 28 décembre 2009

journal des socialistes

CP des socialistes sur l’interco

Mardi 23 juin 2009

« Oui à une grande intercommunalité du Nord-Est Parisien ».

 

Mardi 23 juin 2009 le conseil municipal de SEVRAN se réunit afin voter une délibération proposant une intercommunalité avec les villes de SEVRAN, TREMBLAY-EN-FRANCE et VILLEPINTE.

Nous pensons que les réflexions engagées autour du Grand Paris, la constitution du Syndicat mixte Paris Métropole et la création de communautés d’agglomération géantes notamment en Seine-Saint-Denis, nous imposent d’imaginer la grande intercommunalité dont le Nord Est parisien est dépourvu. Si nos territoires veulent les moyens d’exister face aux polarités existantes en île de France comme le plateau de Saclay, Marne la Vallée, la défense, Seine Amont et aval, nous devons construire un espace de développement et de solidarité entre l’aéroport du Bourget et celui de Roissy CDG, de part et d’autre du département de la Seine-Saint-Denis et du Val d’Oise et jusqu’à la Seine et Marne.

Malheureusement, le projet présenté par les maires des trois villes est enfermé dans le passé et se borne à une alliance de trois villes. Nous pensons que cette alliance ne peut pas être un point de départ mais un point d’arrivée si toutes les tentatives de construire un espace à la hauteur des enjeux ont échoué. Les élus socialistes de SEVRAN ont appelé au lancement d’une conférence des villes du Nord Est Parisien à laquelle toutes les villes qui le souhaitent pourront participer pour identifier les enjeux, les synergies et imaginer dans un futur proche une grande communauté d’agglomération. Nous nous réjouissons que cet appel ait trouvé un écho favorable de la réunion du 04 mai 2009 réunissant les élus des majorités des trois villes mais nous inquiétons de la tentative de passer en force en ce mois de juin pour constituer une intercommunalité à 3 villes.

Enfin, nous dénonçons le projet de financement de l’intercommunalité SEVRAN-TREMBLAY-VILLEPINTE. Le texte soumis à la discussion lors de la réunion du 04 mai 2009 évoque une taxe sur de « toute création de richesse supplémentaire ». Autrement dit, il y a fort à parier que les grands projets envisagés ne soient que des appâts et que l’intercommunalité à trois villes accouche d’une souris. Les socialistes sont pour une Taxe Professionnelle Unique et refuse une intercommunalité au rabais. Nous ne sommes pas en solde ! ».

Malgré ces nombreuses réserves, les élus socialistes de SEVRAN ne souhaitent pas bloquer le processus et s’abstiendront sur la délibération présentée. Les socialistes de SEVRAN travailleront à ce que la conférence du Nord-Est Parisien voie le jour et ne soit pas un alibi permettant de mieux fermer la porte aux autres villes.